Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Eve Adam - 11 - Premier flirt, et fin du premier flirt

par Hélène Grenier 14 Octobre 2020, 11:12 Ecriture Hélène Grenier

J’essaye quand même à cette époque, plusieurs fois, de flirter avec des garçons. Je me souviens d’un camarade de classe de Luc, un redoublant de mon âge. On s’est rencontrés à une boum organisée chez un copain de Luc. Je revois les garçons et les filles s’agiter dans une grande pièce dont les meubles ont été repoussés sur les bords. Tout le monde a l’air de s’amuser dans la lumière tamisée, dans les volutes de fumée et sur des airs de rock. Mais je reste là cachée dans mon coin, très désireuse d’être comme les autres, et en même temps non. Intéressée ni par la musique, ni par le flirt, ni par la cigarette, ni par l’alcool. J’aborde la soirée comme un devoir : il faut que je m’amuse, que je danse, que je rencontre un garçon. Ça fait partie des choses à apprendre. Il y a le lycée, et ça. Mais autant, au lycée, je me sens bonne élève, autant là, je suis le cancre au fond de la classe. Et puis un grand dadais m’aborde. Grand surtout par rapport à moi, petite blonde menue avec mes seins modestes, mes hanches étroites, et mes fesses maigres. Il a l’air de s’ennuyer autant que moi, et si je ne ressens pas d’émotion sentimentale en observant les allers-retours de sa pomme d’Adam quand il m’adresse ses premiers mots, mon côté consciencieux se manifeste tout de suite : c’est l’occasion de remonter ma note dans cette matière, les garçons, où j’ai de mauvais résultats, ou plutôt des devoirs non rendus. Nous dansons gauchement l’un face à l’autre, en nous frôlant prudemment, puis nous nous mettons à l’écart, tous les deux ensembles. Et nous bavardons, une conversation gentiment poussive, sur l’école, nos matières préférées, etc. Pas très prometteur pour le glamour, mais bon.


Nous nous donnons rendez-vous pour le samedi suivant à l’entrée du Parc du Plessis. En le voyant arriver, au lieu de tendre la jour pour une bise, je lui tends la main. Ce qui n’aide pas le pauvre garçon à se mettre à l’aise. Nous déambulons autour de la pièce d’eau, aussi empruntés l’un que l’autre, sans qu’il ne se passe rien. Puis je finis par dire, après deux tours d’étang, qu’il faut que je rentre chez moi pour des devoirs à terminer. Rougissant, Il joue son va-tout et tente maladroitement de m’embrasser sur la bouche, mais je détourne légèrement la tête et il n’atteint que le coin de mes lèvres parfaitement peu réceptives. Nous nous quittons sur un sourire gêné, et il essaie encore : on se revoit quand ? Je lui réponds par un sourire sibyllin, il s’éloigne, quelques pas plus loin se retourne pour me faire un petit signe, mais j’ai déjà la tête ailleurs. Fin de ma première tentative de flirt. 
 

Prochain épisode : Aventurettes.
Episode précédent : Premiers poils

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Haut de page