Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Chaos

4 Février 2015, 11:06 Citations etc

Il faut porter en soi beaucoup de chaos pour donner naissance à une étoile qui danse.

Nietzsche, Ainsi parlait Zarathtoustra (1883)

Yves Desvaux Veeska N°1982 - janvier / mars 2015- Acrylique sur toile - 120 X 80 cm (détail)

Yves Desvaux Veeska N°1982 - janvier / mars 2015- Acrylique sur toile - 120 X 80 cm (détail)

Il faut descendre jusqu’au chaos primordial et s’y sentir chez soi.

Braque (cité en exergue de L’enfant bleu, Henri Bauchau 2004.)

Marcel Duchamp, John Cage, Octavio Paz : il s’agit pour eux d’imiter la nature. Non pas, bien entendu, dans son apparence – effort du réalisme ingénu – mais dans son fonctionnement : utiliser le chaos, convoquer le hasard, insister sur l’imperceptible, privilégier l’inachevé. Faire alterner le fort, le viril, avec l’intermittent, le féminin. Théâtraliser l’ensemble des phénomènes. Oublier le reste. Mais le reste, il n’y en a pas.

Severo Sarduy (1937-1993).

L’attracteur étrange. Ordre imprévisible, impétueux, paradoxal, contenu dans le chaos.

*

Le danger, c’est la vie, pas autre chose. Ce qu’on appelle la vie est simplement un chaos d’existences qui se désagrège à chaque instant jusqu’à un point où le désordre initial recommence et se nourrit de l’insécurité et de la crainte pour recréer l’existence à chaque instant.

Yukio Mishima (1925-1970), Le marin rejeté par la mer.

Le fond est le chaos où tout se trouve, à l’origine, confondu. La forme est ce qui organise le chaos et l’arrache à l’inexistence.

Nicole Vandier-Nicolas, Art et sagesse en Chine, Mi fou (1051-1107)

Le chaos, mot grec, signifiait paradoxalement à l’origine : ouverture et abîme, c’est-à-dire libération.

Francis Ponge (cité en exergue de L’enfant bleu, Henri Bauchau 2004.)

(...) Tout tableau défie l’insensé ou le chaos du visible, par désir de regard et de sens. Il fait événement dans un hasard de visibilité. Son défi est un coup de dés : le non-sens jamais aboli, après chaque coup on recommence.

Marc Le Bot, Le dernier tableau, Opus international, été 81.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Haut de page