Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Eve Adam - 8 - Chatouilles et lettres sans réponse

par Hélène Grenier 23 Septembre 2020, 11:33 Ecriture Hélène Grenier

Note :

Je n'ai pas envoyé l'épisode précédent ("Travail et plaisir à coups de règles") par la newsletter, car il comporte des passages qui peuvent choquer. Mais il est néanmoins publié et vous pouvez le trouver en cherchant bien.

u

Au grand jour, ces images sont oubliées. Je me souviens d’une petite copine d’un été, comme on se fait rire et plaisir ! Avec nos chatouilles caresses même pas impudiques ! Elle a un frère très proche en âge, ils sont deux enfants de petits fermiers de la France profonde. Nous aimons nous nicher tous les trois dans la paille, elle au milieu. Comme elle sent bon ! Elle sent la chair fraîche. Frotti-frotta, petites ruses pour me faufiler près d’elle, ses jambes nues, le goût de sa joue. Ce balourd de frère, noiraud, qui ne se rend pas compte qu’il gêne. 

 

On se met aussi toutes les deux couchées sur le dos, pieds contre pieds, puis on fait des bagarres de pieds pour atteindre notre entrejambe et, croit-on, nous chatouiller, sans imaginer que ces chatouilles ne sont pas tout à fait innocentes.  

 

De retour de vacances, je lui adresse trois lettres successives. J’écris les deux premières avec la machine à écrire de mon papa, car j’ai appris à m’en servir et j’adore ça. J’écris avec toute mon application de bonne élève, mais ces missives restent sans réponse. Je m’enquière poliment dans ma troisième lettre, manuscrite, si elle ne m’a pas répondu parce que « ça ne se fait pas d’écrire à une amie avec une machine ». Cette façon enfantine d’être à côté de la plaque, je la retrouve parfois, familière et agaçante, dans ma vie adulte. 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Haut de page